Travailler sans filet. S'obliger à improviser, à s' adapter, à continuellement chercher un nouvel équilibre.

De cette façon, l'intellect et le geste sont à égalité.

 

Peinture et écriture sont pour moi une seule et même manière de signifier et de représenter, du sens, des signes.

Je trace ainsi les contours d’une individualité et d’un environnement qui se confondent, multipliant et questionnant les subjectivités pour me rapprocher d’une forme d’objectivité.
 

“Fixer des vertiges”, montrer ce qui est en train de changer, de bouger, prendre le mouvement par surprise.

Laisser les formes non finies, indéfinies, se télescoper ou se traverser.
Laisser vivre dans le cadre. Montrer le moment où soudainement un nuage passe, un rayon sort. Les sautes d’humeur de la lumière. Les incertitudes du paysage. Assumer le doute, le revendiquer, arrondir les lignes brisées et casser les angles: inverser les évidences.


Peindre un cinéma interne, un road-movie dans le périmètre d’une toile. Des plans serrés dans des plans d’ensemble. Une narration errante, en transformation permanente.

Contenir des milliards de questions dans une apparente simplicité.

 



 

 

 

 


 

© 2023 par Henry Garcia. Créé avec Wix.com