Cette série de peintures sur papier photographique argentique joue avec l’horizontalité relative de l’horizon. On y voit principalement des mers à l’ aquarelle brossée énergiquement afin d’imprimer la peinture sur le papier. La ligne d’horizon, plus ou moins courbée, évoque ainsi tantôt le sol poussiéreux d’une autre planète tantôt la houle d'une mer agitée. L’insolation du papier argentique donne ensuite à ces horizons un aspect cuivré ou perlé qui les transporte alors dans une dimension temporelle incertaine. Ces paysages au format A5 sont ainsi comme des souvenirs révélés, instantanés du futur ou d’un passé imaginaire.

© 2023 par Henry Garcia. Créé avec Wix.com